Dancehall Martinique MiX May 2017

43
45

🌴Dancehall🌴Zouk🌴Soca🌴Reggae🌴Reggaeton🌴Moombahton🌴
Dancehall Martinique MiX May 2017
https://soundcloud.com/dancehallmartinique/sets/dancehall-martinique-mix-may-2017

► Follow Dancehall Martinique
https://soundcloud.com/dancehallmartinique
https://twitter.com/dancemartinique
https://www.youtube.com/c/DancehallMartinique

Le Aym – L’évadé Du Névada (Remix Green Frog Riddim) By Dj-Skunk 2017
Deejay Titi – Vaiana° #C.C.C
MR TOUPIX – 100% Dancehall Addict
DJ TEDD – MON COEUR BAT VITE
DJ SKAYTAH – MORTENOOOOL REMIX
Tokinou Ft. Dav’ – Cham Pum Pum – 2017
DJ TOKINOU – IM BACK 2 – MIX 2017
POUSSE LA BASSE VOL.1 By DJ BOSS C.D.G
Dj Alka – Mon Coeur Bat vite (M.C.B.V) X ChientusDiGang
Watating v2 – ReMix ProdShatta3i – 2017
Dj NythoN – Pâques session
DJ TOKINOU REMIX EL TOLO RIDDIM (Shatta)

If you want to remove or place your track on the channel, then drop me a message.

Dancehall is a genre of Jamaican popular music that originated in the late 1970s. Initially dancehall was a more sparse version of reggae than the roots style, which had dominated much of the 1970s. Two of the biggest stars of the early dancehall era were Yellowman and Eek-a-Mouse. Dancehall brought a new generation of producers, including Linval Thompson, Gussie Clarke and Jah Thomas. In the mid-1980s, digital instrumentation became more prevalent, changing the sound considerably, with digital dancehall (or “ragga”) becoming increasingly characterized by faster rhythms. (The word “bashment”, a term originating in the 1990s, was used to describe a particularly good dance; for example “to go to a bashment dance”. In the Dancehall vernacular, “bashment” is therefore an adjective instead of a noun.)

Le dancehall est une musique populaire jamaïcaine apparue en Jamaïque à la fin des années 1970, en tant que variante du reggae. Les plus grandes personnalités du genre dancehall sont Vybz Kartel, Yellowman et Eek-a-Mouse. Le dancehall amène une nouvelle génération de producteurs, comme Linval Thompson, Gussie Clarke et Jah Thomas. Au milieu des années 1980, l’instrumentation électronique du genre prend de l’importance et change considérablement de son connu sous le nom de ragga caractérisé par un rythme plus rapide.

El dancehall es un género tradicional música popular jamaiquina que se originó hacia finales de los años 1970.1 Inicialmente, el dancehall era una versión del reggae llena de “espacio”, a diferencia del estilo roots, dominante en la escena musical de la isla.2 3 Hacia mediados de los años 1980, la instrumentación se hizo dominante, cambiando el sonido considerablemente, caracterizándose el dancehall (o “ragga”) por ritmos cada vez más rápidos. A mediados de los años 1990, con el ascenso de los artistas de dancehall ligados a BoboShanti como Sizzla y Capleton, se desarrolló una poderosa conexión entre el dancehall y la cultura Rastafari.

Dancehall é um estilo musical popular jamaicano que nasceu no fim dos anos 70. A princípio era um estilo mais escasso e menos político e religioso do reggae do que o estilo reggae roots que dominou a maior parte dos anos 70. O estilo moderno do dancehall, é híbrido e caracteriza um DJ ou um “MC-jay” que canta e produz as próprias batidas (riddim) com colagens de reggae ou com recursos musicais originais. Geralmente são abordados temas de rude boys. A estrutura musical é enraizada no reggae embora os ritmos jogados digitalmente o tornem consideravelmente mais rápido. Em meados dos anos 80, o instrumental ficou mais digital mudando o som consideravelmente. Com o tempo o dancehall digital (popularmente conhecido por ragga) foi cada vez mais sendo caracterizado por ritmos mais acelerados com pouca conexão com os ritmos do início do reggae.

source

45 COMMENTS

  1. Dancehall Martinique 
    Regardez "gwada gwo ka" sur YouTube
    https://youtu.be/2sFqXviSEng RESPECT pour gwo ka guadeloupe
    en Martinique c'est béléééé non CHEVRE bêbêbê 
    VOILA POURQUOI que le carnaval Martinique est un rassemblement de pédés 1er département à célébré mariage gay..dans leurs cultures est inscrit en sang du rectum et de l'anus les pêchés nombreux auxquels ils ont pris part suite a l'esclavage LES BÉKÉS   ONT FUIT LA GUADELOUPE  ET HAÏTI CAR LEURS TÊTES TOMBAIENT A COUPS DE MACHETTES ILS SE SONT INSTALLÉS EN MASSES EN  MARTINIQUE ET CONNAISSANT LEURS GOÛTS PRONONCÉS POUR   LES ACTES HOMOS GAY PÉDOPHILE L'ONT TRANSMIS À LEURS ESCLAVES HOMMES LES DEGUISANTS EN FEMMES POUR ASSOUVIR  LEURS DIFFÉRENTS BESOINS D'HOMOSEXUELS ET AUSSI POUR PIÉGER LES NEGRES MARRONS À QUI ILS FAISAIENT CROIRE QUE CERTAINS HOMMES (ESCLAVES) DÉGUISÉS EN FEMMES ÉTAIS A ENLEVÉ À VIOLÉ..AINSI ILS ARRIVAIENT À PIÉGÉ LES MARRONS…CETTE CULTURE EST RESTÉ PRÉSENTE EN MARTINIQUE JUSQU A NOS JOURS ET LORS DES DÉFILÉS DU CARNAVAL IL EST TRES COURANT ET DE VOIR DES HOMMES MARTINIQUAIS DÉGUISÉS EN FEMMES EN DRAG-QUEEN CE QUI ATTIRE TOUT LES HOMOS DU MONDE SUR CETTE ÎLE ACCABLÉ PAR LE CHÔMAGE ET MAUDIT DAVOIR ABSORBÉ TROP DE SANG DE MALHEUREUX ESCLAVES DANS CES ENTRAILLES LA MALÉDICTION EST ENDURANTE ET  PERSISTANTE LES PROGENITURES ET DESCENDANTS DES CEUX LÀ SONT MAUDIT À L'INFINI PAS MEILLEUR QUE LES BÉKÉS
    MOEURS LUBRIQUES JAMAIS VU AILLEURS QU'EN MARTINIQUE.
    RESPECT POUR MOT: GWO KA 
    BÉLÉ CACA OUIII DANSÉ BÉLÉ CACA

  2. Culture du viol laissé aux negres PAR les BÉKÉS danse de depravations a défaut dun développement propre et respectueux ils elles tournent autour de leurs sexes de leurs culs ne pouvant voir plus loin et proposer meilleur…sodom et gomor etais deja la ils n'y sont plus ..le declin des fils et filles d'esclaves a force de pas voir le jour autrement que par leurs maitres
    ils se reniflent le bas ventre et leurs cervelles deja perverties laisse sortir d'eux des vilaineries transpirant suant comme leurs ancêtres esclaves mais la c'est pour le maitre grand maitre chettan SETH,SETI
    LE VOLCAN MONTAGNE PELÉ AU DESSUS DE VOS Têtes VOUS PLONGERA DANS LES TENEBRES ETERNEL BIENTOT

  3. Navigation MenuHomeEtude du coranHalalIslam : fondamentauxEcole à la maisonHistoire de FranceNos dossiersNe pas manquer

    Du racisme musulman à l’égard des Noirs, par Philippe Jallade

    03 Avr 2014Philippe JalladeUncategorized

    A propos de racisme anti-noir, voir à nouveau Ibn Khaldoun (1332 Tunis- 1406 Le Caire), le plus grand philosophe, historien et sociologue arabo-musulman :

    « Au sud de ce Nil existe UN PEUPLE NOIR que l’on désigne par le nom de Lemlem. Ce sont des païens qui portent des stigmates sur leurs visages et sur leurs tempes. Les habitants de Ghana et de Tekrour font des incursions dans le territoire de ce peuple pour faire des prisonniers. Les marchands auxquels ils vendent leurs captifs les conduisent DANS LE MAGHREB, PAYS DONT LA PLUPART DES ESCLAVES APPARTIENNENT A CETTE RACE NEGRE. Au delà du pays des Lemlem, dans la direction du sud, on rencontre une population peu considérable ; LES HOMMES QUI LA COMPOSENT RESSEMBLENT PLUTOT A DES ANIMAUX SAUVAGES qu’à des êtres raisonnables. Ils habitent les marécages boisés et les cavernes ; leur nourriture consiste en herbes et en graines qui n’ont subi aucune préparation ; QUELQUEFOIS MEME ILS SE DEVORENT LES UNS LES AUTRES : AUSSI NE MERITENT-ILS PAS D’ETRE COMPTES PARMI LES HOMMES ».(pages 170-171 de « Prolégomènes »)

    « En outre, LEURS MŒURS SE RAPPROCHENT BEAUCOUP DE CELLES DES ANIMAUX BRUTS : on raconte que LA PLUPART DES NOIRS qui occupent le premier climat demeurent dans des cavernes et des forêts marécageuses, se nourrissant d’herbes, vivant dans un sauvage isolement et SE DEVORANT LES UNS LES AUTRES. Il en est de même des Esclavons. Cette barbarie de mœurs tient à ce que CES PEUPLES, vivant dans des pays très éloignés de la région tempérée, DEVIENNENT, PAR CONSTITUTION ET PAR CARACTERE, SEMBLABLES A DES BETES FEROCES ; ET, PLUS LEURS HABITUDES SE RAPPROCHENT DE CELLES DES ANIMAUX, PLUS ILS PERDENT LES QUALITES DISTINCTIVES DE L’HUMANITE. » (page 212)

    « Nous avons tous remarqué que LE CARACTERE DES NEGRES se compose, en général, de légèreté, de pétulance et d’une vive gaieté : aussi les voit-on se livrer à la danse chaque fois qu’ils en trouvent la moindre occasion ; de sorte que, PARTOUT, ILS ONT UNE REPUTATION DE FOLIE.
    Comme les Nègres habitent un climat chaud, que la chaleur prédomine sur leur tempérament, et que, d’après le principe de leur être, la chaleur de leurs esprits doit être en rapport direct avec celle de leurs corps et de leur climat, il en résulte que ces esprits,… sont extrêmement échauffés, se dilatent bien plus aisément, éprouvent un sentiment plus rapide de joie et de plaisir, et un degré d’expansion plus considérable : ce qui a pour résultat l’étourderie.(pages 215-216)
    Masoudi avait entrepris de rechercher la cause qui produit, chez les Nègres, cette légèreté d’esprit, cette étourderie et ce penchant extrême à la gaieté ; mais, pour toute solution, il ne rapporte qu’une parole de Galien et de Yacoub Ibn Ishac El-Kindi, d’après laquelle ce caractère tient à une faiblesse du cerveau, d’où proviendrait une faiblesse d’intelligence. Cette explication est sans valeur et ne prouve rien » (page 217).

    « Il est vrai que LA PLUPART DES NEGRES S’HABITUENT FACILEMENT A LA SERVITUDE ; MAIS CETTE DISPOSITION RESULTE, AINSI QUE NOUS L’AVONS DIT AILLEURS, D’UNE INFERIORITE D’ORGANISATION QUI LES RAPPROCHE DES ANIMAUX »

  4. Je suis GAULOIS de souche avec un arbre qui remonte jusqu'à 1320 …./ preuves dans les livres de la communes , mais je suis amoureux de la martinique et de ses Habitants et j'ai un profond respect pour eux ! …..

Comments are closed.